Skip to content
28 mai 2017 / artmele

Bolduc

Ma maman est une grande collectionneuse de bolducs. Elle les récupère sur les paquets à Noël, ou le dimanche, en déballant les pâtisseries que mon papa a rapportées de la boulangerie. Elle les démêle, et les range précieusement dans un tiroir, en attendant l’occasion de s’en resservir, d’orner un nouveau cadeau avec.

Aujourd’hui, j’allais éteindre mon ordinateur, quand je suis tombée sur cette série faite au jardin l’autre jour, alors que je me faisais sauter dessus par des petites graines, en passant le long de ces plantes dont j’ignore le nom, et qui déjà préparaient la saison suivante!

Alors je me suis dit que pour sa fête, lui offrir quelques bolducs d’un autre genre, cadeaux végétaux et photographiques, c’était pas mal non plus…

Bonne Fête Maman!

16 avril 2017 / artmele

« Diction pascale »…au plateau des Bénés!

Sortie printanière et pascale au Plateau des Bénés…le centre des myosotis change de couleur en fonction de la pollinisation…je ne savais pas ça ce matin avant de partir! Quoi qu’il en soit, ça reste poétique, hypnotique, et presque additif le myosotis!

16 janvier 2017 / artmele

Attraper la Pluie

Tu étais né sur un tapis magique de nuages tous doux, qui formait des volutes au contact de l’air chaud soufflant près des pentes sans neige.

Pour te rendre visite, nous voyagions en arc-en-ciel, et en chemin, au soleil de nos cœurs, nous jouions à attraper la pluie.

attraper la pluie

Avec un peu de musique en prime!

2 novembre 2016 / artmele

« Sur Ton Dos »

Étais-je pile à l’heure, ou pile en retard? Comment cela se passerait-il? Prenant mon billet in-extremis, avais-je raté les explications du départ?

Qu’importe. Le groupe, dense et massif marche lentement, et il est aisé de le rattrapper. D’autant que déjà il s’arrête et scrute le sommet … quel sommet? Que cherche-t-on? Qu’y a-t-il dans vos jumelles? Je n’en ai pas…Ce trait sur la crête, est-ce un poteau ou…l’objet de notre venue? Je ne connais rien ni personne ici. Ce poteau est-il là d’habitude?

Toutes ces questions s’entrechoquent en moi, mais je les garde. Et je regarde aussi ailleurs. Les lointains brumeux qui s’offrent ici.

std01

Intriguée.

Excitée à chaque fois que l’on aperçoit cette forme sauvage, furtive et joueuse, qui semble nous inviter à l’approcher.

std02

C’est quoi une rencontre? Qui la décide? Pourquoi choisit-on d’y aller? Qu’est-ce qui nous attire? Ici la curiosité envers l’inconnu qui propose sa présence, et qui a marqué son passage. Petit Poucet aux cailloux rouges, qui veut que je trouve son chemin.

Vous êtes un bouquetin en son pays sauvage. Vous jouez avec moi sans le vouloir. Vous disparaissez mais vous êtes là. Que faites vous hors de mon champ de vision? Craignez-vous mon arrivée que vous avez pourtant voulue?

Nous approchons, tantôt masqués, guidés les uns par les autres, découvrant autrement le chemin. Le bruit de nos pas. La musique à nos oreilles. Et ce nouveau paysage quand les bandeaux tombent! A nos pieds, vos pas d’avant, filmés, diffusés. Comme pour se présenter virtuellement. Entrecroiser nos chemins. De nos jours, c’est souvent comme ça que se préparent les rencontres…

std03

std04

Une robe suspendue dans le ciel, sous les nuages. Je m’arrête et je souris. Parce que vous suspendez le temps ici. Vous me dites que tout est possible. Pas d’interdit, pas de limite.

std12

Derrière les herbes vous nous guettez, nous vous guettons. Nous nous apprivoisons. Nous avons envie de vous voir de plus près. Vous voir vous mouvoir, et nous émouvoir.

std05

std06

std07

std08

std09

std10

Le pas s’accélère, jusqu’à vous retrouver presque figés, au sol…

std11

Plus d’images ici. Mais le souvenir de cette alchimie entre vous, et entre vous et nous. Cette perfection partagée. Rien de trop, rien de trop peu. Vos gestes, vos attitudes, vos mouvements sont au service de vos personnages et de votre plaisir évident de nous les donner à voir! Le relâchement se fait tonique juste un instant, le temps de bouger furtivement. La vélocité se stoppe infiniment molle.

Vous m’avez tant raconté par les mots de vos corps. Ce relâchement qui n’empêche rien. Ce relâchement respectable, soutenable par la présence d’autrui. Laisser faire, laisser aller, puis décider de tout changer, de choisir un autre chemin, une autre règle de jeu.

Il y a des Endroits sur Terre, des Moments, où on ne sait pourquoi on doit aller, si ce n’est pour l’envie d’écouter la petite voix au fond du cœur qui dit que ça sent bon! La Petit Céüze habitée par vous, Justine et Frédéri, ce dimanche-là en faisait partie.

Quand la petite voix ouvre la voie!

Les infos officielles sur le duo Justine et Frederi…leurs vidéos, leurs prochains spectacles…

(Après, j’ai retrouvé ma solitude et l’ai partagée avec les herbes de l’automne!)

11 octobre 2016 / artmele

Ceci n’est pas…

9 octobre 2016 / artmele

Chic chic chic…c’était la fin d’été!

16 septembre 2016 / artmele

Justine…

Arum

Pour le titre de l’article, comprenne qui pourra… 🙂

26 avril 2016 / artmele

Hésitations et conséquences

Le fruit de mon expression photographique sur le thème « Hésitation » qui avait été proposé par une galerie de Sallanches en vue d’une exposition collective.

  • Ultime Conséquence

Dans ce monde qui ne sait pas toujours quoi faire de son passé, où aller? Courir toujours plus vite? Communiquer comment? Avec qui? Pourquoi? Redistribuer les cartes? Faire du nouveau avec de l’ancien et écrire de nouvelles histoires. Les livres arpentent la campagne et nous appellent depuis cette ancienne cabine. Et moi dans tout ça, je vais où? Je ne sais pas. Je ne sais plus.

Ultime Conséquence

Mantayer, Les Lagiers, décembre 2015

  • Ou peut-être, ou pas, ou alors…

Celle-ci a mûri pendant presque l’année entière. Comment raconter en photo ce qui se passe en moi quand j’hésite? En gros, ça peut ressembler à ça, mais c’est à chaque fois un peu différent. C’est fait de couleurs, aussi multiples et errantes que de choix possibles, et de noir, comme peut l’être la frustration qui accompagne ces instants.

Ou peut-être, ou pas, ou alors...

En bonus, parce qu’avant tirage et même après, j’ai hésité avant d’exposer!

13 avril 2016 / artmele

No•w•here – Étrange(r)

28 mars 2016 / artmele

no•w•here * arpen’ail des ours!

J’étais partie en promenade de cueillette d’ail des ours…mais j’ai aussi cueilli quelques photos dans l’instant!